Qu’est que le rotation sectorielle ?

La rotation sectorielle est le mouvement des capitaux investis dans des actions d’entreprise d’un secteur à un autre. Ces flux sont causés par les investisseurs et les traders anticipant la prochaine phase du cycle économique.

L’économie évolue selon des cycles raisonnablement prévisibles. Les diverses industries, niches et entreprises qui les orientent les marchés et l’économie soit à la baisse ou à la hausse; prospèrent ou dépérissent en fonction du cycle.

Ce simple fait a donné naissance à une stratégie d’investissement basée sur la rotation sectorielle. Que même les investisseurs les plus aguerries la suivent, afin de fonder tout une partie de leur sélection d’actif.

Comprendre la rotation sectorielle

La rotation sectorielle est a été fondée comme une théorie à partir de l’analyse des données du National Bureau of Economic Research (NBER), qui démontre que les cycles économiques sont assez constants depuis au moins 1841.

Grâce à un groupe d’économistes gouvernementaux et universitaires, il nous est possible de connaitre approximativement le début, la durée et la fin de tous les cycles économiques passés depuis le milieu du XIXe siècle.

Toute fois, repérer les changements dans le cycle est plus difficile à faire en temps réel. Il est arrivé que le NBER annonce la fin d’une récession plus d’un an après les faits.

Ce n’est pas d’une grande aide pour un investisseur qui essaie de tirer parti de la fin d’un cycle et du début du suivant. Heureusement, il existe d’autres indicateurs qui peuvent aider les investisseurs à déterminer où placer leur argent pour profiter de la rotation sectorielle.

Le cycle du marché en 4 phases

Les marchés boursiers n’évoluent pas en fonction du cycle économique. Ils évoluent en anticipant le cycle économique, ou du moins ils essaient de le faire. Le cycle du marché peut être divisé en quatre étapes :

  • Le creux du marché : Un point bas à long terme est atteint.
  • Marché haussier : Le marché se redresse à partir du creux du marché.
  • Sommet du marché : Le marché haussier commence à se stabiliser.
  • Marché baissier : La tendance est à la baisse. C’est le précurseur du prochain creux du marché.

La plupart du temps, les opérateurs des marchés financiers tentent de prévoir l’état de l’économie entre trois, six voire 12 mois à l’avance. Cela signifie que le cycle du marché est généralement très en avance sur le cycle économique.

Il est essentiel que de le garder en tête en tant qu’investisseurs, car le marché commencera toujours à envisager la reprise alors que l’économie est en pleine récession.

Le cycle économique en 4 phases

Voici les quatre étapes fondamentales du cycle économique, ainsi qu’une liste non-exhaustive des secteurs qui ont tendance à prospérer à chaque phases. Et n’oubliez pas que ces étapes sont généralement en retard de quelques mois sur le cycle du marché.

Récession complète

On observe généralement que c’est une mauvaise période pour les entreprises et les demandeurs d’emploi. Le produit intérieur brut (PIB) recule d’un trimestre à l’autre. Les taux d’intérêt baissent. Les attentes des consommateurs ont touché le fond. La courbe des taux est normale. Les secteurs qui sont généralement en profit à cette phase sont les suivants :

  • les secteurs cycliques en début de phase
  • les transports en commencement de la phase
  • Technologie
  • Industrie en fin de phase

Début de reprise

Les observations sont les suivantes :

La situation commence à s’améliorer. Les attentes des consommateurs augmentent. La production industrielle augmente. Les taux d’intérêt atteignent leur niveau le plus bas et la courbe de rendement commence à s’accentuer. Historiquement, les secteurs rentables à ce stade sont les suivants :

  • Les produits industriels au début de la phase
  • les matériaux de base
  • Énergie en fin de phase

Reprise tardive

Voici les évènement constaté à cette phase. Les taux d’intérêt peuvent augmenter rapidement et la courbe de rendement s’aplatit. Les attentes des consommateurs commencent à diminuer et la production industrielle est stagnante. Les secteurs historiquement performant à ce stade comprennent :

  • L’énergie vers le début de la phase
  • Les biens de consommation de base
  • Services vers la fin de phase

Début de récession

L’économie globale semble mauvaise. Les attentes des consommateurs sont au plus bas. La production industrielle est en baisse. Les taux d’intérêt sont au plus haut et la courbe de rendement est plate, voire inversée. Historiquement, les secteurs suivants ont été favorisés pendant ces périodes difficiles :

  • Services au début de cette phase
  • les services publics
  • les produits cycliques vers la fin de cette phase
  • les transports vers la fin de mouvement de phase

Pour finir

En gardant ce modèle à l’esprit, les opérateurs de marché essaient d’anticiper les entreprises qui réussiront dans la phase suivante d’un cycle économique. Les signes que le marché montre concernant les conditions économiques futures peuvent être tout aussi importants. L’observation des indicateurs peut vous donner une idée de la phase dans laquelle les investisseurs pensent que l’économie va se trouver.

Votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.